ablution

Indicatif de domaine
EN
Marque grammaticale
substantif féminin, le plus souvent au pluriel
Définition
Action de se laver le corps ou une partie du corps par mesure d'hygiène.
Action de se laver le corps ou une partie du corps à des fins de purification religieuse.
http://atilf.atilf.fr/tlf.htm
Note


  • Religion musulmane : purification rituelle de certaines parties du corps précèdant la prière. Les ablutions consistent principalement à laver trois fois le visage, la bouche et le nez (en inspirant et rejetant de l'eau), les mains jusqu'aux coudes, essuyer une fois la tête et les oreilles avec les doigts mouillés, et laver trois fois les pieds jusqu'aux chevilles, avec l'intention d'effectuer les ablutions.
    http://www.fleurislam.net
    http://www.fleurislam.net/media/glossaire/Aff_terme.php3?gc=
  • Le baptême, l’immersion dans l’eau, l’aspersion, la purification par l’eau, est de la plus haute antiquité. Être propre, c’était être pur devant les dieux. Nul prêtre n’osa jamais approcher des autels avec une souillure sur son corps. La pente naturelle à transporter à l’âme ce qui appartient au corps fit croire aisément que les lustrations, les ablutions, ôtaient les taches de l’âme comme elles ôtent celles des vêtements; et en lavant son corps on crut laver son âme. De là cette ancienne coutume de se baigner dans le Gange, dont on crut les eaux sacrées; de là les lustrations si fréquentes chez tous les peuples. Les nations orientales qui habitent des pays chauds furent les plus religieusement attachées à ces coutumes.
http://www.voltaire-integral.com/
http://www.voltaire-integral.com/17/bapteme.htm
Transcription phonétique
/ablysjɔ̃/
Étymologie
XIIIe siècle. Emprunté au latin chrétien ablutio , « action de laver pour purifier ».
http://atilf.atilf.fr/tlf.htm

Date de création de la fiche
2003-11-24
Auteur
Micaela Rossi
Source

Retournez à la barre de navigation